SUS

About Sus À propos de Sus

Sus embraces an inclusive vision of urban sustainability, allowing users to pose questions about environmental issues and contextualize them within larger frameworks of equity and accessibility. It serves as both a data-exploration tool and a knowledge and information-sharing resource, designed to encourage greater reflection on urban sustainability challenges, and on the communities which are most affected by them. Sus adopte une vision inclusive de la durabilité urbaine, permettant aux utilisateurs de poser des questions sur les problèmes environnementaux et de les contextualiser dans des cadres plus larges d'équité et d'accessibilité. Elle sert à la fois d'outil d'exploration des données et de ressource de partage des connaissances et des informations, conçue pour encourager une plus grande réflexion sur les défis de la durabilité urbaine, ainsi que sur les communautés qui en sont le plus affectées.

Sus is organized into thematic and place-based “modules”, each of which takes a narrow slice of our data and presents it in a way designed to answer existing questions and provoke new ones. What is the relationship between heat risk and housing tenure? Does my neighbourhood have better or worse active transport options than the rest of the city? What is the history of environmental gentrification in Little Burgundy? The majority of the data is publicly available, and over time we will be adding more tools for users to export the data and use it themselves. Sus est organisée en “modules” thématiques et géographiques, chacun d'entre eux présentant une petite partie de nos données de manière à répondre aux questions existantes, mais aussi pour en susciter de nouvelles. Quelle est la relation entre le risque de canicule et le mode d'occupation du logement? Mon quartier dispose-t-il de meilleures ou de moins bonnes options de transport actif que le reste de la ville? Quelle est l'histoire de la gentrification environnementale dans la Petite Bourgogne? La majorité des données sont accessibles au public et, au fil du temps, nous ajouterons des outils permettant aux utilisateurs d'exporter les données et de les utiliser eux-mêmes.

See the Consultez la page“How to use” “Mode d'emploi”page for more information on how Sus works. And see the pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sus. Et consultez la page “Authors” “Auteurs” page to learn more about our team. pour en savoir plus sur notre équipe

An initiative of the Une initiative de l' McGill Sustainability Systems Initiative Initiative systémique de McGill sur la durabilité.

Learn more En savoir plus

Legend Légende

Compare Comparez


Explore Explorez

Learn more En savoir plus

Legend Légende

Compare Comparez


Explore Explorez

Learn more En savoir plus

Legend Légende

Compare Comparez


Explore Explorez

Legend Légende

Compare Comparez


Explore Explorez

Learn more En savoir plus

Legend Légende

Compare Comparez


Explore Explorez

Learn more En savoir plus

Legend Légende

Learn more En savoir plus

Go back to map De retour à la carte
Enter postal code or click on the map Entrez un code postal ou cliquez sur la carte


Authors Auteurs

David Wachsmuth

Principal investigator and Lead Designer Chercheur principal et concepteur principal

David Wachsmuth is the Canada Research Chair in Urban Governance at McGill University, where he is also an Associate Professor in the School of Urban Planning. He directs UPGo, the Urban Politics and Governance research group at McGill, where he leads a team of researchers investigating pressing urban governance problems related to economic development, environmental sustainability, and housing markets. He is the co-lead of the Adapting Urban Environments for the Future theme of the McGill Sustainability Systems Initiative, where he is part of a broad interdisciplinary team developing new ways of conceptualizing, measuring, and improving urban sustainability. He is one of the world’s leading experts on the impacts of short-term rental platforms such as Airbnb on cities around the world, and consults widely with municipalities and community organizations on designing appropriate regulations. Dr. Wachsmuth has published widely in top journals in urban studies, planning and geography, and his work has been covered extensively in the national and international media, including the New York Times, the Wall Street Journal, the Associated Press, and the Washington Post. David Wachsmuth est titulaire de la chaire de recherche du Canada en gouvernance urbaine à l’Université McGill, où il est également professeur associé à l’École d’urbanisme. Il dirige UPGo, où il dirige une équipe de chercheur(e)s qui étudient les problèmes pressants en gouvernance urbaine liés au développement économique, à la durabilité environnementale et aux marchés du logement. Il est codirecteur du projet ‘Adapter les environnements urbains pour l’avenir’ de l’Initiative Systémique de McGill sur la Durabilité, où il fait partie d’une vaste équipe interdisciplinaire qui élabore de nouvelles façons de conceptualiser, de mesurer et d’améliorer la durabilité urbaine. Dr. Wachsmuth a publié de nombreux articles dans les plus grandes revues d'études urbaines, de planification et de géographie, et ses travaux ont été largement couverts par les médias nationaux et internationaux, notamment le New York Times, le Wall Street Journal, l'Associated Press et le Washington Post.

Kevin Manaugh

Principal Investigator Chercheur principal

Kevin Manaugh is an associate professor jointly appointed in the Department of Geography and the Bieler School of Environment. He studies urban transport systems through the lens of social and environmental justice and is interested in understanding and addressing the inequities involved in both the transport planning process and in the outcomes of plans and policies at a variety of scales. Kevin Manaugh est un professeur agrégé nommé conjointement au département de géographie et à l’école de l’environnement Bieler. Il étudie les systèmes de transport urbain sous les angles de la justice sociale et environnementale, et s’intéresse à la compréhension et à la résolution des inégalités impliquées à la fois dans le processus de planification des transports et dans les retombées des plans et des politiques à diverses échelles.

Andrew Gonzalez

Principal Investigator Chercheur principal

Andrew Gonzalez is Professor and Liber Ero Chair in the Department of Biology at McGill University. He is co-director of the Quebec Centre for Biodiversity Science. He is a Fellow of the Royal Society of Canada. His main research interests are: 1) biodiversity loss as a form of global change, 2) species persistence in fluctuating and changing environments, and 3) the links between biodiversity change, sustainability and human well-being. He spoke at the World Economic Forum in Davos on the sixth mass extinction and resilient ecosystems for urban sustainability. In 2018, he launched a spin-off company called Habitat. Andrew Gonzalez est professeur et titulaire de la Chaire Liber Ero, au departement de Biologie à l'Université McGill. Il est co-directeur du Centre de la Science de la Biodiversité du Québec. Il est membre de la Société royale du Canada. Ses principaux intérêts de recherche sont: 1) la perte de biodiversité comme forme de changement global, 2) la persistance des espèces dans des environnements fluctuants et changeants, et 3) les liens entre le changement de la biodiversité, la durabilité et le bien-être humain. Il a pris parole au Forum économique mondial de Davos sur la sixième extinction de masse et les écosystèmes résilients pour la durabilité urbaine. En 2018, Il a lancé une entreprise dérivée appelée Habitat.

Maxime Bélanger De Blois

Senior Designer Concepteur senior

Maxime graduated from McGill University in 2021 with a Master's degree in Urban Planning and is now Senior Designer at Sus. In pursuing urban sustainability goals, Maxime believes that data analysis and visualization techniques are essential. He also conducts research with the Urban Policy and Governance research group (UPGo), with whom he co-authors numerous reports on the impact of short-term rental platforms on large and small Canadian cities. In parallel, he is a social and statistical contract researcher for the Canada Mortgage and Housing Corporation. Maxime a obtenu une maîtrise en urbanisme de l'Université McGill en 2021 et est maintenant concepteur senior chez Sus. Dans la poursuite des objectifs de durabilité urbaine, Maxime estime que l'analyse des données et les techniques de visualisation sont essentielles. Il mène également des recherches avec le groupe de recherche en politique urbaine et gouvernance (UPGo), avec lequel il coécrit de nombreux rapports sur l'impact des plateformes de location à court terme sur les grandes et petites villes canadiennes. Parallèlement, il est chercheur contractuel en sciences sociales et statistiques pour la Société canadienne d'hypothèques et de logement.

Cloé St-Hilaire

Contributor Contributrice-eur

Cloé St-Hilaire is currently a PhD student in Planning at the University of Waterloo, studying the financialization and digitization of Canada’s rental housing sector. She is working as a research assistant at UPGo and has co-authored numerous reports on short-term rentals. She completed a master’s degree in Urban Planning at McGill University, as well as a Bachelor of Commerce in Sustainability Management and Urban Studies. During her master’s studies, she worked as a lab supervisor for MSSI, leading a team of students developing content on housing and neighbourhood change. Practical application of her education was gained while working in the social enterprise sector as a food security analyst for a vertical aquaponics start-up. Cloé also worked to promote female entrepreneurship in Senegalese female-led agriculture businesses. Her research interests are at the intersection of housing justice, financialization and the social implications of technology. Cloé St-Hilaire est actuellement doctorante en doctorante en urbanisme à l’Université de Waterloo, où elle étudie la financiarisation et la numérisation du secteur du logement locatif au Canada. Elle travaille comme assistante de recherche pour UPGo et a co-écrit de nombreux rapports sur les locations à court terme. Elle a obtenu une maîtrise en urbanisme à l’Université McGill, ainsi qu’un baccalauréat en commerce en gestion de la durabilité et en études urbaines. Pendant ses études de maîtrise, elle a travaillé comme superviseure de laboratoire pour MSSI, dirigeant une équipe d’étudiant(e)s responsables de créer du contenu sur le logement et la gentrification. L’application pratique de son éducation a été acquise en travaillant dans le secteur de l’économie sociale en tant qu’analyste en sécurité alimentaire pour une start-up d’aquaponie verticale. Cloé a également travaillé à la promotion de l’entrepreneuriat féminin dans des entreprises agricoles sénégalaises dirigées par des femmes. Ses intérêts de recherche se situent à l’intersection de la justice en matière de logement, de la financiarisation et des implications sociales des technologies.

Emma Ezvan

Contributor Contributrice-eur

Currently a second-year master student in Urban Planning at McGill University, Emma completed an undergraduate degree in Political and Social Sciences in France, and a Master’s degree in Inequalities and Social Science at the London School of Economics during which she did a research project on the impact of gentrification in East London on the long-established Bangladeshi community. She worked as an intern for the Société de Requalification des Quartiers Anciens in Paris, a public housing firm combating poor housing conditions by replacing derelict buildings with new social housing units. She is currently working as a research assistant with the McGill UPGo group, studying the Green Alley Program in Montreal through the lens of public space appropriation, and analyzing how discourses about the environment are mobilized in urban planning projects. Actuellement en deuxième année de maîtrise en urbanisme à l’Université McGill, Emma a obtenu une licence en Sciences Sociales et Politiques en France, et une maîtrise en Inégalités et Sciences Sociales à la London School of Economics, au cours de laquelle elle a réalisé un projet de recherche sur l’impact de la gentrification dans l’est de Londres sur la communauté bengalaise établie de longue date dans ces quartiers. Elle a travaillé comme stagiaire pour la Société de Requalification des Quartiers Anciens à Paris, une société de logement social qui lutte contre les mauvaises conditions de logement en remplaçant des bâtiments insalubres par de nouveaux logements sociaux. Elle travaille actuellement comme assistante de recherche au sein du groupe UPGo de McGill, où elle étudie le programme des ruelles vertes de Montréal sous l’angle de l’appropriation de l’espace public, et elle analyse la façon dont des discours sur l’environnement sont mobilisés dans les projets d’urbanisme.

Daniela Rodriguez

Contributor Contributrice-eur

Daniela Rodríguez is currently a second-year master's student in Urban Planning at McGill University. She completed a Bachelor of Architecture. She has worked in landscape architecture and urban ecology projects at Diana Wiesner Landscape Architecture Studio in Bogotá and on urban planning topics in Bogota's public sector. She is currently working as a research assistant with the UPGo group, studying the Green Alleys in Montreal as an opportunity to approach the climate emergency from local and community-oriented interventions to enhance environmental benefits, accessibility to public green spaces and support walkability. She is also studying how institutional, political, and civil society discourses about the environment influence urban planning projects. Daniela Rodríguez est actuellement étudiante en deuxième année de maîtrise en urbanisme à l’Université McGill. Elle a obtenu une licence en architecture. Elle a travaillé dans des projets d’architecture de paysage et d’écologie urbaine chez Diana Wiesner Landscape Architecture Studio à Bogotá et sur des sujets d’urbanisme dans le secteur public de Bogotá. Elle travaille actuellement comme assistante de recherche avec le groupe UPGo, où elle étudie les ruelles vertes à Montréal comme une opportunité d’aborder l’urgence climatique à partir d’interventions locales et communautaires pour améliorer les conditions environnementales, l’accessibilité aux espaces verts publics et la mobilité piétonnière sécuritaire. Elle étudie également comment les discours institutionnels, politiques et de la société civile sur l’environnement influencent les projets d’urbanisme.

Connor Cordingley

Contributor Contributrice-eur

Connor is a current Master of Urban Planning student at McGill University. He completed a Bachelor of Arts in History and Psychology - also at McGill - in 2017, studying the social and economic geography of colonial cities. His current research focuses on the creation and implementation of municipal climate plans: specifically, the relationship between these documents and key stakeholders in Montreal’s urban governance apparatus. He works as a research assistant with McGill’s Urban Politics and Governance research group (UPGo) and contributed sections on Montreal’s recent climate action plans to the sustainability dashboard. Connor est actuellement étudiant à la maîtrise en urbanisme à l’Université McGill. Il a complété un baccalauréat en histoire et en psychologie - également à McGill - en 2017, en étudiant la géographie sociale et économique des villes coloniales. Sa recherche actuelle porte sur la création et la mise en œuvre des plans climats municipaux : plus précisément, la relation entre ces documents et les parties prenants clés de la gouvernance urbaine de Montréal. Il travaille comme assistant de recherche au sein du groupe de recherche Urban Politics and Governance (UPGo) de McGill et a contribué aux sections sur les récents plans climats de Montréal de la plateforme SUS.

Robin Basalaev-Binder

Contributor Contributrice-eur

Robin completed their Master of Urban Planning in 2018 at McGill University. Their passion for social and racial justice, equity, as well as affordable and accessible housing has led them to pursue research centered on these issues. Their sustainability research focuses on access and equity in Canada, and the disparities present in Smart Cities approaches. They have also conducted studies exploring gentrification, urban resilience, short-term rentals in the housing system, and the intersection of immigration and housing. Robin is particularly interested in how communities marginalized by the system and individuals with vulnerable immigration status can participate in urban planning processes and advocacy. Their work focuses on the US, Canadian, and Latin American contexts. Robin a terminé sa maîtrise en urbanisme en 2018 à l'Université McGill. Sa passion pour la justice sociale et raciale, l'équité, ainsi que le logement abordable et accessible a amené Robin à poursuivre des recherches centrées sur ces questions. Ses recherches sur la durabilité se concentre sur l'accès et l'équité au Canada, ainsi que sur les disparités présentes dans les approches Smart Cities. Robin a également mené des études sur l'embourgeoisement, la résilience urbaine, les locations à court terme dans le système de logement et l'intersection de l'immigration et du logement. Robin s'intéresse particulièrement à la manière dont les communautés marginalisées par le système et les personnes ayant un statut d'immigration vulnérable peuvent participer aux processus de planification urbaine et à la défense des droits. Son travail se concentre sur les contextes américain, canadien et latino-américain.

Josh Medicoff

Contributor Contributrice-eur

Josh Medicoff is a master’s candidate in the Department of Political Science at McGill University. Josh previously completed a BA in Human Geography and Political Science at the University of British Columbia. During his undergrad, Josh developed a strong interest in environmental policy in Canada and abroad, particularly at the municipal level. Today, his current academic interests lie in city governance and biodiversity protection, particularly in Montreal. Propelled by professional experience at think tanks including the Pembina Institute and the Canadian International Resources and Development Institute (CIRDI) as well as transit start-ups and active transportation organizations, Josh now works in the Urban Politics and Governance group in the School of Urban Planning, as well as for the McGill Institute for the Study of Canada. Josh Medicoff est candidat à la maîtrise au Département de sciences politiques à l’Université McGill. Josh a précédemment obtenu un diplôme en géographie humaine et sciences politiques à l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver. Lors de son baccalauréat, son intérêt pour la politique environnementale canadienne et internationale s’est développé, notamment au niveau local. Aujourd’hui, il se concentre sur la gouvernance métropolitaine et la protection de la biodiversité, surtout à Montréal. Josh possède une formation professionnelle qui comprend des groupes de réflexions, y compris l’Institut Pembina et l’Institut canadien des ressources et du développement (ICIRD) ainsi que dans des startups et des organisations de mobilité active. Il participe aujourd’hui au groupe de recherche Urban Politics and Governance (UPGo) dans l’école d’urbanisme de McGill et l’Institut d’études canadiennes de McGill.